La peste porcine africaine (PPA) strictement animale ne touche que les suidés (porcs et sangliers). La contamination du cheptel français aurait de lourdes conséquences pour la filière, notamment la fermeture du marché à l’exportation, des viandes et des animaux vivants.

La peste porcine africaine est une maladie virale contagieuse des porcs et des sangliers sans danger pour l’homme mais avec des graves conséquences pour la santé des animaux et l’économie de la filière porcine.

La peste porcine africaine (PPA) circule dans plusieurs pays européens et a été confirmée en septembre 2018 en Belgique, chez des sangliers sauvages, près de la frontière française.

La PPA se transmet par les animaux infectés, les matériels, les véhicules et les personnes ayant été en contact avec des animaux infectés et aussi par les viandes et charcuteries issues d’animaux infectés.

 

1. Déclarer les animaux


Tout détenteur de porc ou de sanglier (à titre professionnel, de consommation familiale ou d’animal de compagnie) doit déclarer et identifier ses animaux.

La déclaration est obligatoire sur l’ensemble du territoire dès 1 seul porc ou sanglier depuis le 1er janvier 2019.

La déclaration est à faire auprès de l’EDE (Établissement départemental de l’élevage) du Finistère : 02 98 52 49 59.

 

2. Respecter des mesures sanitaires


  • Ne nourrissez pas vos porcs ou sangliers avec des restes de repas ou autres déchets de cuisine.
  • Empêchez tout contact de vos porcs ou sangliers avec des sangliers sauvages (clôtures aux normes, murs, mise en bâtiment… ).
  • N’introduisez pas de porc ou sanglier venant d’une zone infectée (pays concernés au 10/09/2019 sur le continent européen : Belgique, Biélorussie, Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lituanie, Lettonie, Moldavie, Pologne, Roumanie, Russie, Sardaigne, Serbie, Slovaquie et Ukraine).
  • Tout visiteur doit mettre une tenue et des bottes propres et se laver les mains (passage par le sas sanitaire) avant d’entrer en contact avec vos animaux.
  • Empêchez tout contact de vos porcs ou sangliers avec des personnes ayant été en contact depuis moins de 48 h avec des porcs ou des sangliers de pays infectés (élevage ou chasse).
  • Si vous êtes chasseur, n’introduisez strictement aucun matériel de chasse (tenue, bottes, voiture), ni trophée, ni chien de chasse dans l’élevage. Lavez-vous les mains au savon au retour de chasse.
  • Pour les élevages commerciaux: participez à une formation biosécurité règlementaire (contacter votre vétérinaire, OP, GDS, Association sanitaire porcine régionale ou Chambre d’agriculture).

3. Contacter le vétérinaire si suspicion de la maladie


Perte d’appétit, fièvre.(+ de 40°C), abattement, rougeurs sur la peau notamment sur les oreilles et l’abdomen, ou mortalité anormale ➔ Contactez votre vétérinaire au plus vite.

 

ATTENTION, durant les mois de juillet et août, votre mairie est fermée le samedi.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer