L’ambroisie est une plante invasive annuelle dont le pollen émis en fin d’été est particulièrement allergisant. Les principales manifestations cliniques sont des  rhinites, conjonctivites, trachéites, urticaire, eczéma, asthme parfois très grave chez les personnes sensibles.
La destruction de cette plante très nuisible constitue une priorité des pouvoir publics. Il est possible de faire reculer l’ambroisie par une organisation et des mesures simples, mais déterminées… Les allergies provoquées par le pollen d’ambroisie commencent en général vers la mi-août et peuvent se prolonger jusqu’en octobre avec un maximum d’intensité en septembre.

L’ambroisie doit être détruite avant sa floraison, soit avant le 1er août.

Que faire si vous en voyez ?

  • Sur votre propriété, il faut l’arracher.
  • Hors de votre propriété et sur un terrain public, s’il y en a que quelques plants, vous pouvez les arracher, sinon signalez les sur la plateforme.
  • www.signalement-ambroisie.fr ou contactez le  0 972 376 888

Pour éviter qu’elle ne pousse chez vous, voici quelques conseils : semer du gazon, éviter de tondre ras, éviter les désherbants totaux (qui laissent le champ libre à l’ambroisie) et placer des paillis d’écorce autour des plantations.

Plus d’informations : www.signalement-ambroisie.fr

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/ambroisie-info/

 

cycle-e1547865662844

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer