Par la Cie «Elektrobus» – Théâtre d’objet Tiré de la pièce «On a besoin d’un fantôme» d’Hanuš  Hachenburg Ed Rodéos d’âme. C’est l’histoire dans l’Histoire. Celle d’une transmission. D’un petit garçon devenu un vieux monsieur. Un vieux monsieur qui n’a plus la force de parler de son passé. Alors, il donne son histoire à Claire pour qu’elle se fasse porteuse d’elle.

L’histoire se passe un vendredi soir dans la baraque une du ghetto de Terezin. Lorsque pour échapper aux  horreurs de son quotidien Hanuš, un enfant de 13 ans raconte à ses camarades de misère une histoire. Celle d’un roi, Analphabète 1er qui, avec l’aide de sa garde rapprochée, les saucissons brutaux, va instaurer un climat de terreur et de soumission. Il va récolter les ossement des humains de plus de soixante ans pour créer un fantôme qui terrifiera le peuple et le forcera à penser comme lui. Une farce ubuesque où le rire et l’autodérision permettent à ses enfants de s’évader. Le rire libérateur pour se sentir vivant. Mais le temps presse pour Hanuš, arrivera-t-il à raconter son histoire jusqu’au bout ? Fruit de l’accueil en résidence de la compagnie quimpéroise Elektrobus, le spectacle «C’est vendredi aujourd’hui » incite le public à réfléchir sur l’humanité.

Séance scolaire et séance tout public. À partir de 8 ans.

Salle culturelle de l’Agora.
Prix adulte : 6 € / Enfant jusqu’à 12 ans : 2€

Réservation conseillée au  02 98 56 71 53 et au 02 98 56 72 86.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer