De jeunes sportifs varzécois prometteurs

Précédemment, nous avons abordé les performances sportives de quatre varzécois : Maxime Le MENN, Thibaud QUÉMÉRÉ, Titouan LOUARN et Jordan JÉZÉQUEL. Nous souhaitions vous tenir informés de leur parcours en y ajoutant les performances d’autres talents : Christopher MARTIN, Julien PONCEAU ainsi que Carla SINOU.

 

Jeunesse - Champions 1 (PAGE 4)Maxime LE MENN – Voile
Dans la lettre d’octobre 2013, nous faisions état des performances de Maxime, donc suite de l’aventure qui se poursuit… Il a depuis intégré une structure plus adaptée pour le sport de haut niveau : l’école de voile Cataschool à Larmor-Baden dans le Morbihan (spécialité Multicoques). Avec son compère Thomas Menou (école de voile du Cap Coz), il a écumé les régates régionales et nationales avec des résultats très probants. Séparés à ce jour, Maxime recherche un autre copilote barreur, profi l localement très diffcile à trouver.
Evènements notables auxquels il a participé : l’EUROCAT, 1er rassemblement des catamarans en France (204 équipages) en baie de Quiberon, avec des noms bien connus : François Gabart, Franck Camas ou encore Francis Joyon… Cette épreuve reste un pallier indéniable dans sa progression. En Janvier 2015, il a pu aussi participer au dispositif Bleuets (Equipe de France) où l’objectif était la sélection d’un équipage pour les Championnats du Monde, il faudra attendre la prochaine fois. En Août dernier, sa participation aux Championnats de France à Martigues a été couronnée d’une brillante 7ème place sur 37 équipages.
Œuvrer dans une telle discipline nécessite aussi des sacrifices : le temps consacré (90 jours par an), les kilomètres parcourus (15 000 kms /an) et le soutien financier impératif. Pour ce faire, a été créé l’association Cata Cap Coz qui soutient et gère les dons en toute transparence. Comme la passion se transmet à tout âge, Maxime dispense déjà ses conseils aux « babys » voileux au Cap Coz.
Sur le plan scolaire, Maxime brille également : à ce jour en Terminale S (spécialité Maths) au Lycée de Cornouaille et souhaite intégrer l’ENSTA (Ecole Nationale des techniques avancées à Brest) plus particulièrement pour être hydrographe (cartographie des océans), la passion n’a pas de limites.

 

Jeunesse - Jordan 1Jordan JEZEQUEL – Athlétisme
Dans la lettre de novembre 2014, nous évoquions son parcours dans l’athlétisme déjà bien étoffé. Depuis, Jordan a intégré des études sportives (STAPPS) sur Brest après l’obtention de son Baccalauréat S en juin 2015. Les fortes contraintes d’entraînements ainsi qu’une blessure aux ischios l’ont poussé à lever légèrement le pied et à s’entraîner différemment. Conscient que faire de l’athlétisme sa profession est quelque peu diffcile au vue des structures existantes, il veut désormais vivre sa passion de façon différente.
Le sport individuel est très exigeant, Jordan éprouve un certain manque de collectif, il a donc simultanément repris le football au club de la commune en catégorie U19. L’athlétisme reste avant tout sa passion, nul doute au vu de son très fort mental et de ses capacités sportives. Il est certain qu’il nous apportera très prochainement des résultats significatifs avec son club, le Quimper Athlétisme.

 

Thibaud QUEMERE – Football
Nous évoquions son parcours dans la lettre d’octobre 2013. Actuellement en 3ème année de contrat au centre de formation du Stade Rennais, il peaufine sa formation et y met toute son application. A ce jour, il lui est donc possible de jouer en National ou en DH (soit une division en dessous) en catégorie U19. Le niveau footballistique est donc fort appréciable.
Parallèlement, un autre challenge l’attend comme beaucoup de jeunes de sa génération à savoir le Baccalauréat (Série STMG). Il faut reconnaitre que l’enseignement s’effectue de façon très privilégiée à savoir qu’il fait parti d’une classe de 3 élèves. La poursuite contractuelle au stade Rennais verra son issue (ou pas) en juillet 2016 où différents chemins seront proposés…
Le rythme des entraînements continue et le travail demeure intense chaque jour. Le travail sur le support athlétique et la stratégie de jeu sont le quotidien. Sur le plan musculaire, Thibaud a démarré la musculation cette année (aidé d’équipements adaptés). Peu importe la suite, ce cheminement sportif reste une aventure exceptionnelle, non sans sacrifices, mais inculque surtout des valeurs de rigueur, de discipline et autres. Cela ne peut lui apporter que des valeurs positives pour sa vie future.

 

Jeune sportif prometteur - Julien PonceauJulien PONCEAU – Football
Né en 2000 et formé à l’US Saint-Évarzec, il a ensuite rejoint l’US Concarneau où il a pu peaufiner ses qualités. Suivi depuis les U13 de Saint-Évarzec par Le FC Lorient, il a séduit par sa technique et sa vision du jeu. Il vient d’intégrer depuis la rentrée de septembre le centre de formation professionnel pour 3 ans, structure flambant neuve apportant à tous ces sportifs en devenir le cadre idéal pour un épanouissement sportif mais aussi scolaire, les cours étant dispensés en son sein.

 

 

 

Christopher MARTIN – Football
Après 6 années passées à L’US Saint-Évarzec, ce jeune Varzéçois (génération 2002) a intégré l’US Concarneau pour sa 3ème saison. Le résultat de ses efforts vient d’être récompensé par son entrée au pôle espoirs de Ploufragan (centre technique régional). Y passant toute sa semaine, il joue le week-end dans son club formateur en U17 sous la coupe de Ronan NEDELEC. Attaquant, il a satisfait aux tests techniques très exigeants où seuls 16 joueurs sont retenus sur environ 800 postulants. Saluons donc sa performance ! Laquelle, espérons-le, lui ouvrira les portes d’un centre de formation professionnel, ses préférences vont au FC Lorient et au FC Nantes. Ses principales qualités sont avant tout sa vitesse et son sens du but. Ses formateurs ont donc la lourde tâche de l’aider à se construire en travaillant ses points forts et en corrigeant ses carences afin d’en faire un sportif épanoui mais avant tout passionné.

 

Jeune sportif prometteur - Titouan LouarnTitouan LOUARN – Handball
Nous l’avions mis à l’honneur dans la lettre d’octobre 2013. Nous l’avions quitté au pôle espoirs de Cesson-Sévigné. Il y est toujours et poursuit sa passion. Pour des raisons sportives, il a changé de club et fait partie désormais du club d’Hennebont-Lochrist et joue en Nationale 3 en espérant fortement en fin de saison pouvoir intégrer un centre de formation professionnel. Pour ce faire, il faut avoir l’occasion de se montrer aux recruteurs, lesquels seront tous présents au grand rendez-vous « les Interpoles » en Mars 2016. Lors de cette manifestation du Grand Ouest, il faut se montrer sous son meilleur jour pour espérer une poursuite sportive positive. Sur le plan scolaire, le rendez-vous du Baccalauréat pointe au printemps 2016 (série STMG).

Titouan a ouvert la voie des espoirs varzécois au handball, l’occasion pour nous aussi de vous présenter à suivre une féminine prometteuse en la personne de Carla…

 

Jeune sportif prometteur - Carla SinouCarla SINOU – Handball
A Saint-Évarzec, le talent sportif ne s’écrit pas qu’au masculin, Carla en est la preuve vivante ! De la génération 1998, décidément très prometteuse, elle nous fait partager sa passion du handball comme Titouan. Déjà à sa dixième saison, elle a débuté au club d’Ergué-Gabéric pour rebondir au club phare local le Roz Hand’Du 29 (Saint-Yvi) lequel regroupe plusieurs communes environnantes. Préposée au poste de demi-centre ou arrière, elle excelle à ce jour en Division d’Honneur régionale et a déjà fait des apparitions en Nationale 3 pour sa première année senior. Désireuse, à terme, d’être titulaire à part entière en N3, elle peaufine donc ses points forts à savoir ses qualités défensives, sa vision du jeu ou encore sa capacité à faire jouer les autres. En parallèle coach en baby-hand, elle garde surtout en mémoire à ce jour sa participation à deux grands évènements dans sa discipline. Au printemps dernier, sa victoire avec les 18 ans à la coupe de Bretagne, et plus grandiose encore sa présence en N3 en avril 2015 au stade Pierre de Coubertin à Paris, en lever de rideau de la finale de la coupe de France masculine (PSG/Nantes) pour la finale régionale contre Lyon, hélas perdue d’un petit but. Jouer sur le parvis avant Thierry OMEYER, Nikola KARABATIC ou encore son joueur préféré Daniel NARCISSE est un honneur et un plaisir inoubliable qui forge la carapace d’une sportive en devenir. En attendant les grands jours prochains qu’on lui souhaite, elle se concentre aussi sur sa carrière scolaire (terminale S), son souhait est en parallèle de devenir kinésithérapeute.

 

La vie est faite de rêves, il faut toujours chercher à les accomplir pour se construire. C’est ce que nous pouvons leur souhaiter de mieux.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer