L’abreuvement direct du bétail dans les cours d’eau est une pratique encore régulièrement observée sur le bassin versant de l’Odet, bien qu’elle ait de nombreux impacts négatifs sur la qualité de l’eau, l’environnement et la santé.

En voici quelques exemples :

• Erosion des berges

• Mise en suspension des sédiments dans l’eau (dégradation de la qualité physicochimique et bactériologique de l’eau, colmatage du fond…)

• Augmentation de la température de l’eau (élargissement du lit, eau peu profonde)

• Risque pathologique (contamination du bétail accentuée)

• Risque de chute du bétail dans le cours d’eau

• Risque pour la santé humaine (alimentation en eau potable, activités nautiques, conchyliculture)

Face à ce constat le Sivalodet a décidé de promouvoir une action de mise en place d’abreuvoirs (pompes de prairies, abreuvoirs gravitaires, abreuvoirs aménagés) afi n de protéger le milieu tout en garantissant un abreuvement sain pour le bétail.

Le Sivalodet propose de subventionner plusieurs aménagements dans la limite de 500 € HT par site et sur présentation de factures acquittées. En contre partie, les exploitants s’engagent à mettre en place les abreuvoirs et ouvrir leur site lors de démonstrations au public organisées par le Sivalodet.

> Julien LE DEZ (technicien du Sivalodet) : 02 98 98 87 60 ou jledez@quimper.fr

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer