Le haut niveau à portée de rêve

Passionné de voile, Maxime Le MENN navigue depuis 4 ans avec son équipier Thomas MENOU, de La Forêt-Fouesnant. Le jeune footballeur Thibaud QUEMERE a intégré le centre de formation du Stade Rennais. Titouan LOUARN s’épanouit depuis la rentrée au pôle espoir handball de Cesson-Sévigné.

 

Tous les trois Varzecois, ils étaient dans la classe de M. Jean-Marc SCOARNEC en 2008-2009. « Appliqués et rigoureux, plutôt des moteurs par leur travail, ils étaient tous les trois très humbles, calmes, à l’écoute des autres. Ils ne se mettaient pas vraiment en avant et font partie de ceux qui viennent encore me dire bonjour ! », explique le directeur. « Maxime, c’était un rêveur travaillant bien. Titouan en imposait déjà par sa taille. Lorsque nous faisions du handball, j’étais pratiquement obligé de me mettre devant lui pour l’arrêter. Il avait déjà un excellent niveau ! Thibaud était très bon en cross et très doué pour le foot, très discret aussi. C’est bien de pouvoir allier études et sport. Il faut avoir des techniques de travail qu’ils peuvent appliquer dans les deux. Ces enfants étaient curieux, avec un bon état d’esprit. C’est vraiment bien qu’ils puissent faire de leur passion une force au quotidien ».

 

Maxime LE MENN a découvert la voile lors d’un stage à Kervihan. Il a alors demandé à intégrer la section sportive catamaran du collège. Les encadrants l’avaient prévenu que ce serait difficile. « ça ne m’a pas fait peur, au contraire. L’aspect autonomie m’a plu et m’a fait me dépasser. Du coup scolairement, j’ai appliqué les mêmes règles de rigueur. A présent le rythme est pris ! », raconte-t-il. Le hasard faisant bien les choses, il rencontre Thomas à la section. Ils deviennent équipiers. Depuis leurs 11 ans, ils naviguent ensemble. Leur ascension est impressionnante : en 2010, 3èmes de la coupe du Finistère D3, en 2011, 2émes de la coupe du Finistère D3 et vice-champions du bassin de Cornouaille, en 2012, vainqueurs du trophée voile Bretagne, champions du Finistère catamaran D2 et 2èmes de la coupe du Finistère D2, en 2013, 15èmes du championnat de France. Ils ont aussi participé récemment à la Catagolfe (course d’orientation entre les îles du golfe du Morbihan) à Arradon. Sur les 150 inscrits, dont des navrants (bateaux utilisés pour les Jeux Olympiques), des F18…, ils se sont classés 2èmes du groupe C3.

Depuis la fin de l’année 2012, ils ont intégré le Centre Labellisé d’Entraînement (CLE) de la ligue de Bretagne de voile. Ils ont un programme d’entraînement personnalisé. C’est une première étape avant d’accéder au centre d’excellence régional leur permettant de faire une carrière sportive de haut niveau. « Pour 2014, après la découverte, on passe aux choses sérieuses », poursuivent Maxime et Thomas. « On intègre la section sportive au lycée de Cornouaille. Notre ambition est d’arriver à concilier nos études et la voile de haut niveau. Notre filière scientifique va beaucoup nous servir. Dans ce sport, il faut avoir des connaissances météo, techniques et bien-sûr, sportives. Durant la course, il y a beaucoup de calculs, de paramètres. Il faut choisir le réglage le plus juste des voiles en fonction des conditions météo. Aller le plus vite possible est notre principal objectif. Quand on est au taquet, ça envoi du steak, c’est trop fun ! », s’emballe Maxime en s’excusant aussitôt du langage employé. Pour leurs deux entraîneurs au CLE, Philippe NEIRAS (ancien entraîneur olympique) et Nicolas JEGOU, l’objectif est d’obtenir des résultats encore plus significatifs. Leur 34ème place aux mondiaux constituait le début de l’apprentissage chez les grands. Ils bénéficient également des conseils de l’entraîneur du centre nautique de Cap Coz, Marc GERARDIN.

Retrouvez Maxime sur facebook et sur catacapcoz@free.fr

Jeunesse - Champions 1 (PAGE 4)

Thibaud QUEMERE, tout juste 15 ans, débute le football à l’USSE (Union Sportive de Saint-Evarzec) oû il passe six saisons. Il est deux fois champion du Finistère en cross mais son attirance pour le ballon rond est plus forte. Lorsque le Stade Rennais s’intéresse à lui en 2009, il est alors toujours Varzécois. A son entrée en 2ème année U13, il part jouer à l’US Concarneau. Il est en 1ère année U15 lorsqu’il signe avec Rennes tout en restant chez les Thoniers. Il intègre alors le centre technique régional de Ploufragan, près de Saint-Brieuc. Il évolue alors en DH Elite, le niveau le plus élevé de sa catégorie d’âge en régional. En juin dernier il dispute pour la deuxième fois avec Concarneau la finale de la coupe de Bretagne. « En 2012, la finale était à Ploufragan, je jouais avec Concarneau contre Rennes et un peu à domicile ! J’étais blessé mais dans les tribunes, j’étais Concarnois ! Nous avons gagné cette finale. Cette année nous avons joué Rennes en quarts de finale et nous avons gagné. C’était mon dernier match à Concarneau. Durant toutes ces années, j’ai toujours gardé le contact avec mon futur club. J’ai intégré le centre de formation du Stade Rennais en septembre. J’ai deux entraînements par jour. Pour l’école, c’est très strict. Une tenue non sportive est exigée. Nous sommes neuf en 2nde générale. Ce sont des conditions idéales pour bien apprendre. J’aime l’exigence. Je me donne beaucoup au foot mais l’école suit ».

Thibaud joue au Stade Rennais en U17 National (dans la même division que Concarneau) ou en U17 DH.

 

Et Titouan LOUARN, aime t’il le foot ? « Non merci, après trois jours, j’ai abandonné ! Mon père et mon oncle faisaient du hand, j’ai donc voulu essayer à l’âge de 6 ans. Je n’ai jamais arrêté depuis ! A 9 ans, j’ai intégré le club de Quimper. A 13 ans, j’ai été sélectionné dans l’équipe du Finistère des moins de 15 ans. Un samedi lors d’un match, j’ai été contacté par Châteaulin. J’ai rejoint ce club d’un niveau supérieur, puis j’ai intégré le Centre Labélisé d’Entraînement à Landerneau en 2012 ». L’an dernier, il est retenu en équipe de Bretagne. En avril 2013, il est appelé pour un stage national qui réunit les 55 meilleurs joueurs de sa génération. Il est le seul Finistérien présent. « J’ai intégré le pôle espoir de Cesson-Sévigné en septembre. Tout est allé très vite finalement ! Je suis des cours dans une école classique. Pour l’instant, j’ai cinq entraînements par semaine mais après la Toussaint, j’aurai deux entraînements par jour (midi et soir). Je me donne plus dans le hand mais je dois avoir de bons résultats scolaires si je veux poursuivre. C’est très sélectif et la rigueur est indispensable sur le terrain comme à l’école. Ce que j’aime dans ce sport, c’est je jeu collectif, le contact physique, le fair-play et l’esprit de compétition. En quittant le CLE, mes entraîneurs m’ont souhaité bonne chance. Je vais la saisir pour aller le plus haut possible ».

Titouan joue en moins de 17 Excellence Régionale avec Châteaulin.

 

Dans la vie de tous les jours ces trois jeunes sont plutôt réservés. Ils préfèrent s’exprimer sur un plan d’eau ou un terrain. Aucun n’a pris « la grosse tête », ce qui est un atout supplémentaire pour chacun d’eux !

Jeunesse - Champions 2 (PAGE 4)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer